lundi 18 mai 2009

Contre nature

J'ai gagé sur les Blackhawks.
Je ne fais jamais ça.
J'étais saoul, ça discutait, à un moment donné, quelqu'un a mimé un requin (Les Red Wings) dévorant les Hawks.
«Jamais!»
«Tu gages-tu? 10 piasses?»
«Ok! Dix piasses!»

Je suis plein de remords, j'ai l'impression de nuire à cette équipe que j'aime tant.
Je les aime tellement, que, si il le faut, je gagerai vingt piasses sur les Red Wings avec quelqu'un d'autre, pour conjurer le sort.
Ça pourrait marcher?
Arghh.

4 commentaires:

É. a dit…

Ah, ah, ah !
Ça changera rien !
Je veux bien gager 50 centimes Suisses contre le Dynamo Moscou, si ça aide. J'peux même plus les dépenser icitte, astheure, con que chus.

commando8 a dit…

Gui -10$

É. a dit…

Euh, toujours dans un esprit d'entraide et d'amour de mon prochain, je suis prêt à accepter de gager avec toi (si t'as personne d'autre), surtout si tu veux encore mettre un peu de fric sur Chicago, mais encore plus si t'as un petit brun à mettre sur la Caroline. Mais juste par amitié indéfectible et transcontinentale, tsé. Genre.

Gomeux a dit…

Ça va aller.
J'ai retenu la leçon.
Ton chèque est dans malle.