mercredi 13 mai 2009

Championnat du Monde : Une Hostie de honte

Bon, j'ai pédalé comme un crisse pour me rendre à Berne, mais les billets debout coûtaient 100 €. Faque ouain. Heureusement que j'ai pas payé pour ça. Je me suis trouvé moyen de regarder le match à la tivi.

Les dégâts causés par la secte de Toronto, le petit troupeau débile qui liche le fond du jockstrap de Don Cherry, justement, sont peut-être sur le point d'atteindre l'irréparable. Le rock'em sock'em hockey à marde, à je te la crisse sua bande pis on roule pis on se bat derrière le net pis on va finir par gagner de même… C'EST POUR QUAND T'AS PAS D'ÉQUIPE ! Envoyer Shane Doan à un pareil tournoi, capitaine, en plus, ça revient à du suicide. Les gros slomos ont pas leur place sur une patinoire olympique, en partant. Mais contre des patineurs qui savent viser le tape avec leurs passes, pas la moindre chance. Ça fait que comme chaque fois, on a eu l'air d'une grosse gagne de zoufs qui cherchaient juste à casser des os. Pour que je me mette à aimer Spezza, faut vraiment qu'y ait pas grand chose qui se crée. Heatley sauve presque les meubles, et Saint-Louis gagnerait à jouer pour une autre équipe, une qui sait jouer au hockey.

Sinon, comme chaque année depuis qu'y ont poussé le racisme au point de bouder Mario Lemieux, bin les ti-boys, à talent égal, on prend un n'importe qui sauf Québécois. Pis euh… en fait, on préfère un moron qui a douze points à vie dans la ligue américaine à un superstar, si le superstar a le malheur d'être Québécois. On se demande presque pourquoi y ont appelé Saint-Louis. Le neveu trisomique de Cliff Fletcher devait pas être disponible.

Si une fois le Canada envoyait à un de ces tournois des joueurs talentueux (outre les incontournables), je veux dire, pas juste six attaquant offensifs, non… Toute une équipe bourrée de talent, tsé… Des passeurs, des patineurs, des manieurs, des tireurs d'élite… Mais non. Toujours des connards dans la lignée de Lindros. Pas trois grammes d'intelligence au jeu. C'est la honte. On peut se rassurer en se disant qu'on se rend en finale. C'est juste absurde. Désolé, mais le Canada a les joueurs pour gagner ce tournoi chaque année sans un seul match serré. Ça prend pas un prix nobel de thermodynamique :
SUR UNE GRANDE PATINOIRE, FAUT DES PATINEURS. Le Canada a également les entraîneurs et les DG qu'y faut pour dominer complètement. Mais tout ce beau monde reste à la maison ou nettoie son stock de golf.

We stand on guard for shit.

2 commentaires:

RAINETTE a dit…

i devraient plutôt nettoyer leur jackstrap plein de marde en prévision de la prochaine saison ? Tu penses pas ?

Don Cherry, pas capab

Gomeux a dit…

Cool, une visiteuse!

Ouais. Le syndrome rock'em...
Me semble de voir l'équipe des Olympiques.
Peut-on truster Yzerman?