jeudi 22 décembre 2011

samedi 17 décembre 2011

?

Donc, si je comprends bien, Kirk Muller ne pouvait pas devenir coach du CH pask il parle pas français, donc, on a attendu qu'il se fasse engager ailleurs pour remplacer Martin par Randy Cunneyworth?
Ok.
Guy Boucher? Oh, c'est vrai, pardon.
Et Clément Jodoin? Ah oui c'est vrai, il a pas d'esspériensse en LNH.
Comme Cunneyworth?
Ouan.
Et Bruce Boudreau tant qu'à faire? Oups, trop tard.
Bob Hartley? Nope. En Suisse.

Bonne chan.

lundi 12 décembre 2011

Crainte

Ça sent pas très bon, ces histoires de repos de Crosby...
J'ai bien peur que, que, ouais, ben, que ça achève.
Non?
Parlez-en à lui:




















« C'est peut-être juste une petite commotion, mais quand t'en as a eu cinq ou six, y a pas de petites commotions»

vendredi 30 septembre 2011

C'est fini...

Les matchs préparatoires s'entend. Il était joyeusement temps. À regarder les gars s'enfarger dans leurs patins hier soir, si ça n'avait pas été du fait que j'étais DRETTE LÀ, je n'aurais pas regardé la game.

Vous saviez que ça coûte 100 000 dollars une loge? Que ça ne comprend pas le prix des billets pour les évènements, ni de la bouffe (hot dogs, frites et pizza pas bonne), ni la boisson (BAR OPEN bébé)?

Avec la loge vient une hôtesse. Elles sont toutes semblables, uniforme, talons hauts (mais pas trop), pas un poil qui retrousse. Une vraie caméléon, j'ai regardé la nôtre nous apprivoiser, nous jauger, pour s'ajuster à la clientèle, et pour finir en grande conversation avec tout le monde, sur tout et sur rien, sur le fait que Markov était pas encore là, que les alignements n'étaient pas définitifs et tiens, tu donneras la dernière revue VOS CANADIENS à ton gars. En partant elle était tellement à l'aise, je l'aurais vu me servir un déjeuner au Rapido à 5 heures du mat que j'aurais pas été surprise.

Je ne sais pas, si l'occasion se présentait à nouveau je ne suis pas certaine que j'accepterais. Mais juste pour la vue, tsé, c'était une belle soirée.

Bon ben c'est ça. Let's go les boys!


vendredi 9 septembre 2011

mercredi 10 août 2011

99

On est tous là, dans le champ.
Ping. Popfly
— OOOOOk Je l'ai!
10-12 ti culs de 12 ans qui courent pour attraper le popfly que le coach vient de frapper.
Ça fait une heure que ça dure.
Attrape la balle, lance la balle à l'intercepteur au deuxième but.
J'ai mal dans le bras.
Fait soleil, j'ai faim, le diner s'en vient.
Pause.
— Parait que Gretzky va être échangé!
— T'es malade, comme si ça se pouvait...
— Te l'dit!
— Arrête, t'es aussi mauvais menteur que catcheur.
— Tu verras ben.
— Ouan ouan, te gage que si y est échangé, Lafleur va revenir jouer? Pfff, t'es fou crisse.

Ping.

OK!

vendredi 22 juillet 2011

Trouvaille

Je viens de tomber sur ce blogue. GO READ IT, gang de wannabes connaisseurs ;)

mercredi 29 juin 2011

Adios Kariya

Une autre belle carrière qui ne fut pas pleinement réalisée à cause de quelques taouins.
Adios, Ti-Paulo, tu m'as fait me réconcilier avec le hockey, à une certaine époque.
Une époque où j'en avais plein le cul des goons dans le genre de Suter:



Ah, les années 90...

lundi 16 mai 2011

Kof Kof

Phelipe m'appelle l'autre jour.
Cherchait un défenseur pour remplacer dans sa ligue d'été à Brossard.
Quelle heure?
11 et quart.
Ok.

J'arrive là, Phelipe est assis dans le coin.
Chu dans les derniers arrivés.
C'est le seul gars que je connais.
Salut.
Salut.
Je commence à m'habiller.
En silence.
C'est le fun le silence et l'anonymat dans une chambre de hockey.
Tu peux prendre le temps de faire toutes tes tites manies. Relacer les patins trois fois sans se faire demander si y sont assez serrés.
Y a un gars qui arrive, le dernier.
Drôle de face. Parle fort.
Pas l'air méchant, juste un peu, convaincu de lui-même?
Jase, jase, jase encore.
J'entreprends d'attacher mon patin droit une quatrième fois.
Jamais trop compris c'était quoi le problème avec ce pied-là...
Le type entame une discussion sur Winnipeg.
La plupart des gars se lèvent pour aller sur la glace au même moment.
Il met son casque.
Il porte la visière.
Teintée grise, on lui voit pas les yeux.
Un champion du monde.

Y connait un gars qui travaille pour Reebok, sont en train de faire les chandails
des Trashers de Winnipeg.
C'est fait.
Sûr.
Certain.
Le gars de chez Reebok l'a dit au gars ek la visière charcoal.