mercredi 29 juin 2011

Adios Kariya

Une autre belle carrière qui ne fut pas pleinement réalisée à cause de quelques taouins.
Adios, Ti-Paulo, tu m'as fait me réconcilier avec le hockey, à une certaine époque.
Une époque où j'en avais plein le cul des goons dans le genre de Suter:



Ah, les années 90...

6 commentaires:

É. a dit…

Ciao Paul, stie. Vrai qu'ils l'ont bien sablé, celui-là. T'as remarqué le racisme inouï du second clip ?

Gomeux a dit…

Oui, et même dans les commentaires du premier clip, c'est toujours sous-entendu, il était pas assez blanc...

É. a dit…

Mais cette notion qui veut que pour qu'une séduction soit kioute, faut qu'elle implique deux individus de même «race». Stie.

Gomeux a dit…

C'est sûr qu'elle pouvait pas être blonde...

É. a dit…

Them colored people oughta stick togetha.

Gomeux a dit…

Faut connaitre sa place dans le monde. Gary Suter, Scott Stevens et Patrick Kaleta l'on si bien rappelé à Kariya.